Vous êtes ici : Accueil > Ecole Albert Jacquard - Vergetot > Nos textes > "Je vous écris"
Publié : 20 septembre 2015

"Je vous écris"

Nous avons appris un poème d’Alain Boudet.

Il aime la marche lente, pour le plaisir plus que pour la performance, et écrit en marchant. Parfois, il ramasse des cailloux, des coquillages, pour les toucher, et il est ravi de voir que ses petits enfants prennent le même chemin… Il écrit aussi en voiture, en train, en bus. Rarement dans son bureau. Il aime le silence du bleu et du vert, le vent du bord de mer, le feu qui crépite, la ruisseau qui coule. Pour lui, ce sont des voix. Il aime le silence, qui permet de tout écouter. Les petites voix intérieures, aussi.

Extrait de sa biographie sur un site de poésie qu’il anime :
http://amb.boudet.perso.sfr.fr/alain_boudet.htm

Voici nos poèmes écrits à partir de celui d’Alain Boudet :

Je vous écris
Avec des feuilles qui tombent des arbres
Et le vent chaud qui nous détend.

Je vous parle de ma vie.
Ma chienne vous parle aussi,
Elle parle de ces promenades avec moi,
Sous le soleil et avec le vent
Qui me donne envie de courir à côté d’elle.
(Maxence)

Je vous écris
De la montagne
qui s’effondre chaque jour

Je vous parle des galets mouillés,
Du sable mouillé dans toute la mer
Avec les bateaux qui circulent
Les grandes vagues
Les phares qui surveillent la mer.

Je vous écris et je vous parle
De la mer et de la plage
De courses de bateaux et de vitesse
Pour la sécurité de la mer.
(Maxence A.)

Je vous écris
Sur mon banc
Je vois le ciel bleu
Devant moi, s’étend une forêt.

Je vous parle
D’à côté de moi, ma petite sœur qui lit un livre
Ma maman apporte de l’eau
Papa revient du travail.

Je vous écris et je vous parle
De mes nombreux animaux
Un chien, deux lapins et deux poissons
De l’amour de ma famille.
(Chloé)

Je vous écris
Avec ma chienne d’amour
Car j’aime me promener avec elle.

Je vous parle
Assis dans un tracteur
Car c’est ma passion
De travailler à la ferme.
(Enzo)

Je vous écris
Avec des mots de portable,
Avec des mots de PS4,
Avec des mots en caoutchouc.

Je vous parle
Après mon frère qui joue au PC
Avant mon cousin qui joue à la Xbox One.

Je vous écris et je vous parle,

(Florentin)

Je vous écris et je vous parle
De mon chat qui mange ses croquettes
En regardant la télé

Je vous écris
Avec des mots en pâtisserie,
En bonbon et en plage,

Je vous parle
De grand frère, de ferme agricole et de Lycée maritime,
de pêche au bord de mer.
De truite et de carpe.
(Florentin 3)

Je vous écris
De la campagne, ses vaches, ses champs et sa végétation
Avec des mots de pommes de terre, de carottes et de courgettes
Même si je n’aime pas les légumes.

Je vous parle
Du city stade où je vais souvent
Où l’on peut jouer au football, au basket
Où l’on peut apercevoir des oiseaux en formation majestueuse.

Je vous écris et je vous parle
De l’église et de ces militaires morts pour la patrie
condamnés de l’armée
A frapper et tuer.
(Noah)

Je vous écris
A la plage avec le vent
Et l’air frais.

Je vous parle
Des vacances à la plage de Vias
Qui est au sud de la France

Je vous écris et je vous parle
De la plage et des vacances
Avec mes amis Victoire, Lisa, Noah.
(Amélie)

Je vous écris
Avec des mots en chocolat noir,
Blanc, 70% de cacao
A manger au dessert.

Je vous parle
Comme dans un pays en chocolat
Avec des fontaines en chocolat,
Des choses douces en mousse en chocolat.

Je vous écris et je vous parle
De mon pays en chocolat
Que j’imagine
Et personne ne pourra m’en empêcher.
(Lalie)

Je vous écris,
Avec mes carambars
Et j’en mange tous les soirs.

Je vous parle,
Pour aller à l’école,
De prendre plein de bonbons, dans mon sac.

Je vous écris et je vous parle,
De ces sucreries
Qu’elles sont bonnes !
Même si elles font grossir
Et ne sont pas bonnes pour la santé.
(Lise)

Je vous écris
Avec des mots de mer et de vagues
Pour me baigner avec les requins.

Je vous parle d’après,
Lorsque j’irai explorer le ventre d’une baleine
pour y voir le bateau de croisière et chercher l’argent.

Je vous écris et je vous parle
De mon envie de voyage autour du monde.
(Nicolas)

Je vous écris
Avec des mots de dessin et de feutres,
Sur le tableau de la classe.

Je vous parle
D’un cheval dans le pré
Qui galope dans les grandes herbes agitées par le vent
Et moi, à côté, en robe de soirée.

Je vous écris et je vous parle
Des maisons qui fument par la cheminée,
Des arbres, des balançoires, des arcs-en-ciel
Et de tous ces dessins que j’ai fait
Sur le tableau noir de l’école.
(Emmy)

Je vous écris
Sur la montagne et ses bosses
Avec des mots de nuage.

Je vous parle de ma maison.
(Valentin)

Je vous écris
Avec mon copain,
Avec des mots de la forêt en face de nous
De ciel et de plage.

Je vous parle de ma chienne qui s’appelle Maya
Et de sa maman Franta.
De leur plaisir à jouer ensemble dehors.

Je vous écris et je vous parle
De ses trois chiots,
De celui que j’ai gardé et que j’adore,
De ce bonheur que je garde à la maison.
(Noé)

Je vous écris,
Avec des mots de chevaux
Que je monte en cachette le soir,
Ce que mes parents ne sauront jamais,
Car le soir, je sors habillée en noir ;
D’un lit de coussins et de perruque,
Ils croient que je dors.

Je vous parle
De la peur, la joie et la tristesse dans les yeux de mes chevaux,
De galops dans la campagne au matin
Dans les champs de maïs et les fleurs, assorties au ciel par leurs couleurs.
De nos départs dans les aboiements des chiens et le chant des criquets.

Je vous écris et je vous parle
Du meilleur ami de l’homme.

(Lisa-Marie)

Je vous écris
Au sujet de mon chat qui se baladait sur les toits
Mais un jour, il tomba sur une toiture où il n’était jamais allé.

Sur son chemin, il ne trouvait rien
Donc il prit une grande décision :
« Aller mettre ses pattes sur l’herbe. »

Mais quand il redescendit
Il était dans la ville.
Il ne savait pas où il était
donc il continua quand même son chemin.
Le soir, il arrivait enfin à la campagne
Et il continuait son chemin tout content.
(Adam)